Un petit peu de vent …

Un WE de mistral, mon homme et sa passion dévorante, le kitsurf... Il faut s'adapter, trouver pourquoi on reste regarder, pourquoi on subit le vent, pourquoi on accepte d'avoir froid aux oreilles et les cheveux en bataille.

Il y a le rituel ; la plage, la combi, la petite étincelle dans ses yeux, un bisou rapide, ou parfois même pas. Les lignes, le choix de l'aile, la pompe, le harnais, rien ne manque. Des lignes partout sur la plage, des mains tendues dans le vent, des anémos qui tournent. Une phrase, lancée à personne en particulier : "y'a combien ?"  et un échange, un peu irréel et haché par le vent : - "Ben 40 là... - Et ça vole en quoi? - Moi j'ai une 7, mais je me suis fait arracher dans les rafales tout à l'heure...  je vais peut-être gonfler la 6 ... - Moi j'ai que 7 ... !!"

Je récupère la pompe, je n'existe déjà plus vraiment... Je m'installe sur la digue, abri appréciable contre ce vent moqueur, qui cherche à me jeter à l'eau. La vue est jolie, un véritable étang de Camargue, une eau claire, bien bleue, qui brille de mille feux en ondulant sous le vent...

Et puis ça y est ; les lignes se tendent, l'aile prend sa place, sa puissance. Premier saut, juste pour tester, un sourire et un petit signe de la main ; la planche sur la plage et enfin, la première courbe... L'eau vole, la mer moutonne, c'est joli ; le vent est très fort.

Il n'y a plus de pourquoi,  juste le plaisir de voir la planche glisser sur l'eau, l'aile passer devant le soleil, parfois, en projetant une petite ombre sur la plage ; les sauts, les allers/retours, le bruit de l'eau qui éclabousse, parfois celui de l'aile qui tombe ; les photos, saisir le bon moment, s'amuser avec la lumière, les reflets ; et puis rêver en le regardant s'amuser comme un enfant, en appréciant la douceur de cette première journée d'automne, bien à l'abris du vent...

Par contre, j'aurais adoré avoir un bon bonnet, bien chaud et douillet :) 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *