L’Ile de Ré

IMG_9085 a

Dans la suite de nos vacances du mois de Mai, après être allés à l'île d'Oléron quelques jours, nous avons continué avec l'île de Ré ! Oui, ça en fait beaucoup, mais c'est comme ça, c'est notre truc les îles. Voyez donc, depuis 5 ans pour nos vacances d'été, nous sommes allés : aux Canaries, dans les Cyclades en Grèce (Amorgos, Folegandros et Santorin), ensuite Mauritius et cette année Bali. Non, réellement on a un truc avec les îles (est ce parce que c'est mieux pour faire du kite ? Hum... la question est posée en tous cas...) Donc il y a quand même une logique, quand on part en France de faire pareil. D'où l’île de Ré ! Alors voilà, je l'avoue, j'ai adoré cet endroit. Les petits villages touts blancs, si petits, à taille humaine. Ces minuscules ruelles envahies de fleurs, inondées de soleil, ces façades blanches unies et si propres, les jolis ports... J'avais envie de photographie chaque fenêtre, chaque porte, chaque boite aux lettres. Même les numéros de rues étaient décorés, de vélos ou de fleurs... Moi qui adore les vélos, sans aucune raison rationnelle, puisque je n'en fais même pas vraiment, je sautais de joie à chaque coin de rue ! Sans atteindre des sommets, comme on pourrait le voir à Amsterdam, j'ai pu me régaler de tant et tant de vélos doucement posés contres les murs immaculés, parfois avec un panier remplis de fleurs ou simplement accroché haut sur un mur. Là aussi j'aurais pu tous les photographier si mon amoureux ne m'avais pas fait comprendre que non, là ça devenait lourd ^^   Les plages étaient le plus souvent désertes, ça devenait si simple de s'installer loin de tout et de tous et de se retrouver avec soi même, tout simplement. Le doux souffle du vent, parfois encore un peu frais en ce début de printemps, les jeux de la marée, les petites vagues. Se promener sur la plage doucement, à la recherche de petits galets, les pieds dans l'eau, assez glaciale tout de même et cette impression toute simple de se sentir libre de tout entreprendre.   On a également visité le phare des Baleines, bien sûr. Je vous l'ai déjà dit on adore les phares. Ça va de paire avec les îles cela dit... Un vrai phare, creux en son centre, avec simplement l'escalier qui serpente le long du mur et qui atteint le somment en 257 marches. Mais une fois de plus, ce n'est pas tant la vue du sommet que celle de l’intérieur et de son escalier que nous avons préférée !   Et puis, le pinot des Charentes. En terrasse en cette fin de journée, au creux d'un petit village, sur cette place où deux terrasses se font face. L'une avec le WiFi et l'autre sans ; envahie par toute la jeunesse parisienne bourgeoise, équipée du dernier ordi Apple et qui passe visiblement ses journées ensemble en classe et ses vacances à l'île de Ré. Un autre monde, qu'on touche du doigt mais dont on ne fait pas partie ; que j'aime observer... un verre de pinot à la main ! Un seul conseil... si vous avez l'occasion, ou l'envie de passer un moment de calme, loin de tout, en toute sérénité, l'île de Ré (hors saison, Mai/ Juin ou Septembre) est un havre de paix. Louez un vélo, parcourez les petits sentiers, loin des automobiles et au milieu des étangs, visitez les ruelles, flânez sur les plages et profitez des terrasses de café et du si bon pinot ^^ !  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *