Lac d’Armancette

DESCRIPTION Difficulté : Facile Temps : 1h30 Dénivelée : 500 m Carte IGN : 3531 ET Accès : Monter jusqu’aux Contamines Montjoies (74) et traverser tout le village en direction du lieu dit « Le Cugnon ». Randonnée : Depuis le parking du Cugon compter 1h30 de montée environ. Prendre la route goudronnée au début qui part du parking et qui amène à des WC publiques. Le sentier part juste derrière. Suivre les panneaux, le chemin est très bien balisé.

Lac Armancette - IGN

La montée est agréable et située en grande partie en sous bois. Noter que le sentier monte assez raide au début, jusqu’au 1er embranchement. Après il s’adouci avec une succession de montées et descentes. Passer un pont en bois au dessus d’un torrent, puis rejoindre la piste qui vient depuis le parking de la Frasse (compter environ 20 mn avant d’arriver au lac). La piste se transforme assez vite en sentier, assez caillouteux, qui monte de manière régulière. Un ruisseau l’accompagne jusqu’au lac. La descente s’effectue par le même chemin. C’est une balade assez simple et rapide, dans un cadre agréable qui offre un joli panorama sur le Mont Joly et les dômes de Miage. _______________________________________ Depuis ma montée au refuge de Tré la Tête il y a quelques années, j’avais dans un petit coin de la tête cette envie de découvrir le lac d’Armancette, dont on croise les panneaux indicateurs tout au long du sentier. Pour cette fois ci, le départ s’est fait depuis le parking du Cugnon : 1h30 de montée, 500 m de dénivelée, rien d’insurmontable et une indicible satisfaction dans le petit rituel qui précède toujours un départ en montagne. Après une dernière vérification du sac, l’ajustement des chaussettes pour minimiser leur impact sur mon bronzage et le réglage des bâtons, nous attaquons la montée. Un bout de route goudronné nous amène au départ du sentier et au premier panneau indicateur. Le chemin s’élève rapidement mais régulièrement dans la forêt, en formant de grands lacets. Les premiers pas essoufflent vite, c’est un peu raide. Mais très rapidement la pente impose un rythme régulier et la fraicheur du sous-bois permet de progresser assez vite. On ne parle pas, on apprécie l’effort, l’odeur du sous-bois et les rayons du soleil qui viennent nous caresser à travers les arbres. Le chemin se sépare en 2, à droite le refuge de Tré la Tête et à gauche un petit sentier qui part au-dessus d’un champ de framboises pour nous emmener vers notre objectif. Le chemin continue, il serpente dans une forêt, croise une cabane blottie contre un gros arbre, traverse une coupe d’arbre à blanc et rejoint à nouveau un embranchement. Le lac se rapproche ! Après une courte descente qui nous amène à un gros torrent et au  petit pont qui l’enjambe, le chemin rejoint une piste, celle qui monte depuis l’autre itinéraire (au départ du parking de la Frasse à l’entrée des Contamines). La montée se poursuit donc, accompagné cette fois ci-par un petit torrent qui murmure. Les arbres se font plus rares, les grandes herbes plus nombreuses, la chaleur un peu plus dense. La vue se dégage progressivement et soudainement au sommet d’une petite butte le lac apparait, blotti dans un écrin de verdure, parsemé de taches roses des épilobes en fleurs. Ce tout petit lac, assorti à son environnement donne envie de s’arrêter et de profiter simplement du moment présent, sans plus penser à rien. Une sorte de bulle de sérénité…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *