Chalets de Varan

DESCRIPTION Difficulté : Moyenne Temps de montée : 1h30 Dénivelée : 574 m Carte IGN : 3530 ET Accès : Depuis Cluses (74), prendre l'A41 en direction de Chamonix et sortir à Sallanches. Monter ensuite en direction de Passy et du plateau d'Assy. Au village de Bay, au niveau du petit oratoire, prendre la route qui monte à gauche . Aller jusqu’au terminus de la route et se garer sur le parking aménagé à côté du bachal. Le sentier part juste au dessus. Randonnée : Le chemin part au dessus du parking au niveau des panneaux indicateurs. Tout le long de la balade de nombreux panneaux indicateurs préciseront le temps restant. Ne pas trop s'y fier, il y a des incohérences notables...   Le petite sentier s'élève à proximité de maisons avant de s'enfoncer dans une forêt. Ce début de chemin donne un peu l'impression de passez dans le jardin des maisons, mais rapidement il s'éloigne au dessus vers la droite et serpente en sous bois avant de rejoindre une piste carrossable. A partir de ce point, suivre la piste carrossable qui monte quasiment jusqu'au refuge. Le chemin est assez raide, très caillouteux et quand même assez fréquenté par des 4x4 qui soulèvent pas mal de poussière. La première partie se fait en forêt qui s'éclaircie petit à petit. Le panorama sur le Mont Blanc se dévoile petit à petit à travers les arbres et une table fort bien placée à mi-parcourt offre une pause grandiose. Sur la fin, après avoir passé les pierres peintes, la piste offre 4 ou 5 grands lacets très raides et en plein soleil, assez dur. Une fois cette partie passée, un panneau nous propose de bifurquer sur un petit sentier qui part à droite dans la forêt  beaucoup plus sympathique, qui nous amènera au refuge par en dessous, en un petit quart d'heure. A l'arrivée, l'ombre offerte par le gros arbre sur la terrasse permet de reprendre son souffle en admirant l'incroyable panorama qui nous est offert sur la vallée et le massif du Mont Blanc, bien installé accoudé à la barrière en bois... Le retour se fera par le même chemin, mais attention aux genoux à la descente... Une paire de bonne chaussure est conseillée, la piste est vraiment très pierreuse et les quelques derniers lacets très glissant, tant les pierres roulent. Cette randonnée est idéale au mois de septembre/octobre lorsqu'il fait un peu moins chaud et que les couleurs d'automne sont bien installées.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *