Chalets de Vormy

DESCRIPTION  Difficulté : Facile Temps de montée : 1h30 Dénivelée : 700 m Carte IGN : 3430 ET Accès : Depuis Cluses, monter à Romme sur Cluses par la D119 (en passant par Nancy sur Cluses) et se garer à proximité du téléski situé à la sortie du village, en direction du Reposoir. Randonnée : Depuis le téléski compter 1h30 de montée environ. Emprunter la piste pour 4*4, qui part à droite du téléski tout le long, jusqu'aux chalets. La montée se fait sur une piste large et bien tracée. La première partie est en sous bois, on y rencontre de nombreuses fleurs avec par endroits de jolis points de vue sur la vallée de Bonneville et les sommets environnants. Progressivement les arbres se font plus rare pour disparaître complètement et laisser place à une prairie alpine parsemée de grande gentianes et autres fleurs de montagne. La piste continue dans cette prairie, passe juste en dessous du sommet de la Tête de la Sallaz et redescend enfin aux chalets qui n'apparaissent à la vue qu'au tout dernier moment. Compter environ 10 mn pour atteindre les chalets lorsque la piste se mets à descendre. Le retour s'effectue par le même itinéraire. C’est une balade assez simple qui offre, au gré du chemin, de magnifiques points de vues sur l'ensemble des sommets de la vallée, du Bargy au Mont Blanc, en passant par un petit bout du Lac Léman. Le seul point négatif de cette randonnée pourrait être le cheminement par une piste carrossable. Randonnée faisable par tout temps, sans aucune difficulté technique.

Chalets de Varan

DESCRIPTION Difficulté : Moyenne Temps de montée : 1h30 Dénivelée : 574 m Carte IGN : 3530 ET Accès : Depuis Cluses (74), prendre l'A41 en direction de Chamonix et sortir à Sallanches. Monter ensuite en direction de Passy et du plateau d'Assy. Au village de Bay, au niveau du petit oratoire, prendre la route qui monte à gauche . Aller jusqu’au terminus de la route et se garer sur le parking aménagé à côté du bachal. Le sentier part juste au dessus. Randonnée : Le chemin part au dessus du parking au niveau des panneaux indicateurs. Tout le long de la balade de nombreux panneaux indicateurs préciseront le temps restant. Ne pas trop s'y fier, il y a des incohérences notables...   Le petite sentier s'élève à proximité de maisons avant de s'enfoncer dans une forêt. Ce début de chemin donne un peu l'impression de passez dans le jardin des maisons, mais rapidement il s'éloigne au dessus vers la droite et serpente en sous bois avant de rejoindre une piste carrossable. A partir de ce point, suivre la piste carrossable qui monte quasiment jusqu'au refuge. Le chemin est assez raide, très caillouteux et quand même assez fréquenté par des 4x4 qui soulèvent pas mal de poussière. La première partie se fait en forêt qui s'éclaircie petit à petit. Le panorama sur le Mont Blanc se dévoile petit à petit à travers les arbres et une table fort bien placée à mi-parcourt offre une pause grandiose. Sur la fin, après avoir passé les pierres peintes, la piste offre 4 ou 5 grands lacets très raides et en plein soleil, assez dur. Une fois cette partie passée, un panneau nous propose de bifurquer sur un petit sentier qui part à droite dans la forêt  beaucoup plus sympathique, qui nous amènera au refuge par en dessous, en un petit quart d'heure. A l'arrivée, l'ombre offerte par le gros arbre sur la terrasse permet de reprendre son souffle en admirant l'incroyable panorama qui nous est offert sur la vallée et le massif du Mont Blanc, bien installé accoudé à la barrière en bois... Le retour se fera par le même chemin, mais attention aux genoux à la descente... Une paire de bonne chaussure est conseillée, la piste est vraiment très pierreuse et les quelques derniers lacets très glissant, tant les pierres roulent. Cette randonnée est idéale au mois de septembre/octobre lorsqu'il fait un peu moins chaud et que les couleurs d'automne sont bien installées.

Pointe de Chevran

Pano

DESCRIPTION Difficulté : Très facile Temps de montée : 45 mn Dénivelée : 275 m Carte IGN : 3430 ET Accès : Depuis Cluses (74), monter au col de Chatillon, prendre à droite en direction de St Sigismond, traverser le village, faire quelques km et tourner à droite pour se garer sur le parking au niveau de l’arrêt de bus de « La Croix Verte ». Chevran - IGN Randonnée : Le chemin part du parking sous la forme d’une piste qui s’élève de manière rapide et assez raide jusqu’aux alpages. La piste, avant de se transformer en sentier, passe devant un croisement qui indique sur la gauche un sentier découverte. Ce chemin emmène à priori faire une boucle (Cf. Carte IGN ci-dessous) du double du temps de la balade initiale (promis si je vais le faire, je vous mets un compte rendu). Suivre le panneau indiquant à droite : pointe du Chevran. Après un court passage le long d’un bois, où le chemin va perdre de sa raideur, longer une ferme récente, puis s’élever le long du bois pour rejoindre le hameau du Chevran d’en Haut. Continuer, puis tourner à droite dans le sous bois, selon l’indication du panneau. Suivre le sentier jusqu’au bout. La destination arrive brutalement, par une ouverture dans le bois, une soudaine pente raide et surtout par une vue dégagée et plongeante sur la vallée de l’Arve. Le point de vue est magnifique. Le retour mérite un petit détour afin de jeter un œil sur l’autre côté de la vallée : redescendre jusqu'à l’embranchement du bois et de la prairie et prendre à droite. Aller jusqu’au bout en prenant le chemin le plus à gauche pour arriver au point de vue surplombant la barrière de péage de Cluses Centre. Compter moins de 5 mn. Le retour se fait par le même chemin, jusqu’au parking. ________________________________________________ GALERIE ________________________________________________ PETIT RECIT Dimanche après midi, le temps est beau, mais visiblement ça ne va pas durer, il s'agit donc de trouver une petite balade sympa et pas trop longue. On m'avais parlé de la pointe de Chevran comme un lieu idéal pour avoir une vue dégagé sur la vallée de Cluses et  faire de magnifique photos de coucher de soleil. C'est donc l'occasion parfaite pour aller reconnaitre le chemin! En avant donc, direction le col de Châtillon, puis St Sigismond. Un petit doute m'envahis à la sortie du village, lorsque j'attaque quelques virages dans des sortes de gorges, mais il se dissipe rapidement lorsque j'aperçois après quelques kilomètres un large parking sur la gauche et une piste qui s'élève dans les bois. Je gare donc ma petite automobile à l'ombre du grand pin et me voilà attaquant la montée sur la large piste forestière.  Les premiers mètres sont raides et chauds, mais rapidement je trouve un rythme, à peine perturbé par les quelques framboises qui me font de l'œil sur le bord du chemin. Le premier embranchement me fait hésiter : sentier découverte ou non? L'envie de prendre le temps de faire des photos et le panneau indicateur (3h) me décourage de m'aventurer sur le sentier découverte. Ce sera pour une prochaine fois. Je m'engage donc à droite sur le chemin qui borde la forêt. Celui-ci croise quelques ruches, une belle maison et 3 dames qui devisent au soleil sur leur terrasse. Je les salue gaiment ; l'herbe à doucement remplacé les cailloux sous mes pied. Un petit âne broute tranquillement dans son petit enclot. L'endroit est calme et serin. Mes pas m'emmènent ensuite dans une grande prairie en pente douce. Plus haut on découvre à nouveau quelques bâtiments, bien entretenus, avec une jolie bordure de fleurs des champs, une petite barrière en bois qui entoure un petit carré d'herbe et de jolis rideaux à carreaux rouge et blanc aux fenêtres. Quelques photos plus tard je reprend mon chemin. Je ne peux m'empêcher de me retourner sur ce bel ensemble. Encore un embranchement. Le panneau en bois indique très clairement "Pointe de Chevran" à droite. Je m'engage donc sur le chemin qui s'élève dans la forêt. Il y a des petites fleurs, des fraises des bois, le chemin monte puis descend, fait des virage et très soudainement se termine sur une trouée dans les arbres et un a-pic qui plonge sur Cluses. Cette arrivée est vraiment étonnante!! On se demande d'ailleurs si c'est bien "l'arrivée" mais oui, c'est bien le cas. La vue est en effet assez exceptionnelle et donne très envie d'avoir un coucher de soleil face à soi. Ce sera pour une prochaine fois, là il n'est que 16h...! En attendant je me repose sur le tronc d'arbre qui sert de banc et savoure la vue et la solitude. Bien entendu je ne peux résister très longtemps à l'envie de sortir mon appareil photo pour essaye de tirer le meilleur parti du lieu. Après une multitudes de vue de Cluses sous tous les angles et des tas de photos de fleurs en tout genre je me décide enfin à laisser le gros tronc d'arbre derrière moi. La descente se fait par le même chemin. Lorsque je retrouve l'embranchement, l'envie de découvrir ce qui se cache à ma droite prend le dessus : peut être qu'il y a un point de vue sur l'autre côté? Et en effet après environ 3 petites minutes de marche un autre point de vue, très exposé, apparaît. On surplombe la barrière de péage de Cluses Centre et si les nuages n'avaient pas envahis le ciel pendant ma pause photographique, le Mont Blanc aurait certainement été au rendez vous! Le retour se fais appareil à la main, tout en surveillant la progressions des gros nuages noirs. Mon retour chez moi ne précède que de quelques minutes le bel orage qui se préparait!

Môle

IMG_2326 a ________________________________________________ DESCRIPTION    Difficulté : Facile Temps : 1h30 Dénivelée : 713 m Carte IGN : 3429 ET Accès : Depuis Cluses, suivre la direction Marignier, St Jeoire, puis la Tour. Prendre à droite en direction de St Jean de Tholome. Au niveau de l’église suivre le panneau « le Môle » à gauche. Suivre la route jusqu’au bout et se garer (Lieu dit Chez Béroud). Randonnée : Le chemin part au bout du parking. Il commence par une piste. Au premier embranchement prendre à droite, puis au bout de quelques mètres emprunter le chemin qui part à gauche, signalé par un panneau, le Môle. Le chemin monte assez raide dans la forêt. Il fini par déboucher sur une nouvelle piste qui amène jusqu’au groupe de chalet, situé au petit Môle. Suivre le sentier qui passe entre les chalets et qui s’élève en grands lacets dans la pente en direction du sommet, marqué par une grande croix en bois. Être prudent lorsqu’on arrive sur l’arrête car le versant Nord-Est est assez raide. Emprunter le même chemin au retour.

Le Môle - IGN