Une maison en Provence…

J'adore la maison de mes parents en Provence. Blanche, lumineuse. Des vieux meubles, admirablement mêles à de confortables canapés modernes, beiges ; de petites tables en verre, un tapis tibétain moelleux. La déco, si simple et si juste. Rose, blanc, crème. IMG_7164 a Je n'y vais pas souvent ; je ne prend pas le temps, comme tellement d'autres choses. Et pourtant j'aime y être ; ouvrir les placards de ma chambre, remplis de ma vie d'enfant puis d'ado, passer dans les différentes pièces. Découvrir les changements, ce nouveau sol en parquet blanc, ou cette douce moquette dans les salles de bain. Redécouvrir mes affaires, mes peluches, mes livres. Et toujours ce blanc partout, cette lumière. IMG_7141 a Par chaque fenêtre aux volets de bois entrebâillés par les chaudes journées d'été, apparaît le vert tendre des chênes du jardin, le rose de la terrasse, le bleu du ciel. Les fleurs ; le chant des cigales, parfois entêtant. Ou l'air plus frais du début de soirée, parfois mêlé de l'odeur du barbecue en train de chauffer. Et souvent en fin de journée, une silhouette au fond du jardin, qui arrose doucement. IMG_7242 a Ce sera toujours ma maison. Mon enfance...  

2014…

IMG_3064 a Elle a été longue cette fin d'année, très longue. Et en accord avec le temps, mélancolique et déprimé. Le changement de chiffre n'a par ailleurs rien arrangé... Envie de rien, ni lire, ni skier, ni même surfer sur le net ; juste de se pelotonner en boule dans un endroit chaud et douillet et hiberner. Malheureusement, le quotidien de l'homme moderne ne se prête pas si bien que ça à l'hibernation ; le travail en pâtit, le quotidien et la vie en société également. Se sentir rejeté, ignoré est le pire. Les amis se font rare, voir inexistants, la confiance en soi déjà peu présente disparaît doucement et toute cette pluie, dehors, achève le travail déjà bien entamé. Du coup, le blog reste à l'abandon, pas de billet de début d'année, pas de vœux, pas de nouvelles photos, rien de ce qui rend le mois de Janvier normalement sympathique. Et puis sorti de nulle part, une semaine de travail complètement différente, totalement hors du temps, sans une seule seconde pour réfléchir ou déprimer, suivi d'un petit mail anodin pour avis sur une réflexion photographique approfondie, une opportunité de participer à un cours de cuisine totalement imprévu, l'arrivée d'internet dans notre maison et ENFIN ce déclic et la joie simple d'avoir de nouveau envie d'écrire, de photographier et, pourquoi pas, de sourire à nouveau ! Alors voilà, j'ai plein d'idées d’articles (dont certains qui auraient mérité d'être publié en janvier, voir avant...), il y a les photos de Bali qui arrivent presque au jour le jour comme promis et qui devraient être encore plus régulières puisque maintenant nous sommes connecté au monde (!!) et j'espère que malgré la pluie qui continue, le moral timidement retrouvé ce week end va reprendre des forces sereinement pour aborder doucement et avec léger té le printemps tout proche ! Et merci infiniment à vous qui me lisez, ça veut dire tellement vos visite pour moi...

Rentrée

Il est 19h en ce dimanche de septembre, le weekend s’est doucement évaporé dans une sorte de torpeur communicative et apaisante, uniquement ponctuée d’une agréable soirée Mégevanne sur fond de film de ski et de très bon reggae. Une sorte de retour dans le passé de nos folles soirées étudiantes… Habituellement cette période de rentrée, ce fameux mot qu’on retrouve sur toutes les lèvres ces derniers jours, est pour moi synonyme de renouveau et de dynamisme ; ça me donne envie de changer, un peu tout (souvent sans succès, mais qu’importe), de prendre de bonnes résolutions, d’acheter de nouveaux cahiers pour la nouvelle année à venir… C’est également le début de l’automne, cette saison si belle, si douce, dorée et colorée, qui sent le feu de bois et les marrons grillés et qui me donne envie de goûters gourmands et de chocolats chauds partagés dans les rires et la bonne humeur. Et pourtant cette année au retour des vacances, qui pour moi ne se traduit jamais par un abattement profond à l’idée de reprendre le travail, je n’ai rien ressenti d’autre que l’envie de prendre le temps de vivre au présent et non pas à mille à l’heure en suivant des listes de tâches, impossibles à accomplir. Essayer de retenir et de profiter de tous ces petits moments qui font la vie, le quotidien... Non, en cette soirée de dimanche, seule une douce mélancolie m’habite, simplement teintée d’une vague impression que le temps s’est figé dans l’attente d’un événement implacable et nécessaire… Mais pour l’heure, je me laisse juste envahir par la plénitude de l’instant : la douce chaleur de l’eau de mon bain, le bruit de la pluie qui tape sur le velux parfois ponctué du grondement sourd de l’orage tout proche, la présence rassurante de Flo, que j'entends doucement juste en bas et petit à petit l’odeur, tellement agréable d’une tartiflette qui cuit… La vraie vie, tout simplement…

2013…

Et voilà, l'année 2012 est finie ; nous ne sommes pas mort, visiblement les Mayas ont juste tourné la page de leur grand calendrier de l'univers, et nous comme des idiots on a pas été fichu de la trouver, la page suivante! Ce fut une longue année. Parfois belle, souvent triste. J'ai tourné beaucoup de pages, subit de nombreuses désillusions, souvent auprès de gens qui n'en valait finalement pas la peine. Je n'ai pas revu suffisamment souvent mes vrais amis, mais j'en ai ajouté un à cette jolie liste. Ça fait parti des beaux moments de cette année, ceux qui donnent le sourire. J'ai aussi aménagé dans un bel appart et appris à vivre à 2, pour de vrai. Maintenant il y a le Mont Blanc dans les fenêtres, un escalier dans notre chez nous et des caleçons de garçon dans la bassine à linge. Et finalement c'est ça qui compte, être heureux, avec les gens qui comptent ! J'ai aussi eu un bel, magnifique, formidable appareil photo ; entamé une réflexion photographique qui n'est pas finie, mais que je compte prolonger en 2013 ; terminé (laborieusement) un projet 52 sur les arbres et quitté 2* clubs photos (dur dur la vie de groupe...! ) Mais tout ceci ne m'empêchera pas et me permettra même de continuer, de plus belle, à faire des photos. Et ça aussi, ça me donne le sourire en ce début d'année. Imaginer tout ce qu'il a encore à explorer, découvrir en matière de photo, de traitement ; toutes ces images, belles ou non, satisfaisante ou non que je vais avoir l'opportunité de faire. .. 2013 sera une belle année, j'en suis sure. Pas de projet photo à proprement parler en vue. L'idée c'est plutôt d'essayer de terminer le traitement/classement, propre et carré, des années 2011 et 2012 et en profiter pour enfin publier le livre du projet 365... (promis je partagerai ici mes avancées dans ce domaine :) !!) Et bien entendu, des publications régulières de mes sorties ou simples photos continueront à apparaître ici ! C'est d'ailleurs un peu MA résolution "photographique" du moment, je souhaite modifier en profondeur cet espace, pour en faire un vrai site photo, afin de mettre les images que je publie ici, bien plus en valeur. Le blog ne disparaîtra pas, il deviendra une simple "page" du site, mais j'aimerai vraiment avoir une jolie galerie. Ce n'est pas encore fait, car cette idée est seulement à l'état d'ébauche ; ça demande réflexion et surtout compétence technique (chose qu'actuellement j'ai assez peu...) mais c'est un joli projet auquel je pense depuis un petit moment et que je souhaite vraiment voir aboutir cette année ! En attendant je vous souhaite à tous une très joyeuse année 2013 et vous remercie infiniment pour vos visites régulières et vos commentaires. Ça donne vraiment envie de continuer à photographier et à partager... Alors MERCI ! --------------- * Edit du 09/01/2013 : 1 seul club photo en fait, la publication était prématurée... La vie en groupe est certes difficile, mais la discussion apporte parfois des apaisements, au moins temporaires. En tout cas ça me plais bien d'avoir changé d'avis... :)