101 : Sillon molassique peri-alpin miocene

La géologie déformerait-elle me pensées? Je crois que oui... Pris seul, le mot sillon me parait désormais entièrement nu... c'est terrible!

De plus je précises aux géologues puristes (même s'il n'y en à probablement pas beaucoup ici...) que non, ce n'est même pas photographié dans le Sillon molassique péri alpin Miocène : c'est sur les coteaux de Saint Roch à Sallanches. De manière générale ce sera plus considéré  comme la vallée alluviale de l'Arve et on parlera plus précisément des contrefort du massif des Bornes/Aravis. Le substrat rencontré là bas sera par ailleurs essentiellement composé de schistes en plaquettes et la couverture superficielle s'apparente à du coluvionnement de pente ou moraine würmienne.

Voilà pour la minute géologique du jour !!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *