033 : Chandeleur

La Chandeleur

Littéralement le mot Chandeleur viens du latin festa candelarum qui signifie fête des chandelles. Après quelques rapides recherches, il semblerait que cette fête ait plusieurs origines, qui se soient au fil du temps reliées entres elles.

Au temps des Romain, le 2 février était une fête dédiée au dieu Pan (ou Lupercus), dieu de la Nature, des pâtres et des bergers. En 492, le pape, Gelase I décida de christianiser cette fête en l'associant à la présentation de Jésus au Temple, soit 40 jours après Noël. Des procession de croyants venaient à Rome chercher des cierges bénis allumés et selon certaines croyances, il fallait après avoir récupérer le cierge allumé à l'église, rentrer chez soi sans l'éteindre. Un dicton serait né de cette croyance : Celui qui la* rapporte chez lui allumé, pour sûr ne mourra pas dans l'année. C'est à l'occasion d'une de ces procession que le pape décida de récompenser les fidèles pèlerins en leur offrant des crêpes.

Par ailleurs il semblerai que les paysans considérait que le 2 Février correspondait à la sortie de l'hiver  et à la reprise du travail agricole. Ainsi la tradition voulait que l'on allume des bougies à cette occasion en parcourant les champs afin que les dieux (et plus précisément la déesse Brigit chez les Celtes, déesse de la fertilité et de la fécondité) purifie les terres avant la période des semailles. La tradition des crêpes serait venu plus tard ou parallèlement selon les sources. Un légende dis que si l'on ne fais pas de crêpe à la chandeleur, le blé risque d'être carié pour l'année. D'autres faisait des crêpes avec le reste de blé de l'année afin de prouver leur allégeance à leur seigneur. De nombreuses superstition sont nées de ces tradition, ainsi certaines personnes continuent de faire sauter la première crêpe en tenant un Louis d'or dans la main gauche. Une autre coutume consistait à conserver la première crêpe en haut de l'armoire pendant toute l'année afin de se prémunir contre la démunition et en tant que porte bonheur (c'est sur que de nos jours avec des placards Ikea encastrés c'est plus dur...). Dans les régions du Sud de la France la coutume veux que pour la chandeleur on réalise des Bugnes. C'est hyper bon également, mais moi je préfère les crêpes! Surtout si on considère qu'on Bretagne la rumeur dit que manger des crêpes en quantité apporte richesse, prospérité et bonheur, ça ne peux donc pas faire de mal de mettre ce principe en application !! * Mon esprit pervers ne peux s'empêcher de se demander fugacement à quoi fait référence ce "la" ...

C'était inévitable que ma photo de ce jour soit des crêpes, la chandeleur c'est un peu ma fête préférée, ça doit être mon côté breton qui parles! Et pour vous faire plaisir, je vous donne mes 2 recettes pour se régaler de bonnes galettes et crêpes sucrées. Galettes au blé noir (8 galettes) - 55 g de farine de blé noir - 70 g de farine de blé - 20 g de beurre fondu - 25 cl de lait - 1 œuf - 2 pincées de sel Mélanger les 2 farines et le sel. Mêler grossièrement l'œuf, ajouter le lait et le beurre fondu et battre énergiquement. Laisser reposer 1h au frais. Réaliser de jolies galettes sur une crêpière bien chaude légèrement huilée. Garnir d'un œuf au plat, de gruyère, d'une tranche de jambon et d'un peu de crème fraiche et se régaler! Crêpes sucrées (environ 6 crêpes) - 100 g de farine de blé - 1 oeuf - 25 cl de lait (mais je fais plus ça au jugé en vrai...) - 1 petite cuillère à soupe d'huile - Au choix : de la Fleur d'oranger, du Rhum ou du Grand Marnier (et toujours un dosage au jugé) Mélanger la farine, les œufs et le lait, battre énergiquement (ne paniquez pas s'il y a des grumeaux, ça n'a jamais été dramatique et ça fais de jolies taches sur les crêpes!). Ajouter l'huile et le goût de votre choix. Huiler légèrement une crêpière bien chaude et réaliser les crêpes! Les déguster avec du beurre demi sel fondu, du sucre et quelques goutes de Grand Marnier. Vous verrez c'est juste parfait !!

BON APPÉTIT !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *